C'est une télé ukrainienne qui montre le pillage du Donbass.

Je vous conseille de regarder cette vidéo dont le plus étonnant réside dans le fait qu'elle émane d'une chaîne ukrainienne.

Par Floris de Bonneville

Journaliste

Ancien directeur des rédactions de l'Agence Gamma

Le 8 février 2016

On ne pourra pas accuser une télévision étrangère d'avoir dénoncé le pillage du Donbass par la soldatesque ukrainienne puisque ce sont les reporters de la chaîne ICTV , une télévision indépendante basée à Kiev, qui vient de le montrer. Une heure d'images et d'interviews qui révèlent comment se comporte une partie des forces ukrainiennes à l'égard de la population russophile qui a le malheur de vivre dans cette partie de l'Ukraine dont les habitants souhaitent leur rattachement à la Russie, dont ils parlent la langue et qui est leur culture.

Principaux responsables des exactions contre les populations russophiles du Donbass, les soldats de Pravy Sektor (Secteur droit), sous la coupe de Dmytro Laroch , sont accusés de semer la terreur. Les membres de ce parti, et de sa branche armée, sont des ultranationalistes que l'on a souvent comparés aux nazis. C'est un parti avant tout anti-russe né d'un regroupement de divers groupuscules d'extrême droite.

Les journalistes d' ICTV, qu'on ne peut pas soupçonner de soutenir les républiques sécessionnistes de Donetsk et Lougansk, ont très objectivement montré le résultat des colonnes infernales que représentent ces bandes armées de Pravy Sektor auxquelles, affirment-ils, se joignent parfois les soldats de l'armée régulière dont, pourtant, certains hommes écœurés dénoncent la participation à ce que d'aucuns appellent, au Donbass, un pogrom. Un pogrom qui se déroule sans que les autorités onusiennes ou européennes ne lèvent le petit doigt pour exiger de Kiev le rapatriement de ces pilleurs. Car le film montre en détail ce pillage systématique d'une bourgade hier prospère, aujourd'hui dévastée.

Et l'on peut remercier medias-presse.info d'avoir fait sous-titrer en français le commentaire du reporter ukrainien. Les habitants interrogés n'hésitent pas à dénoncer la présence de Pravy Sektor dont les hommes pillent systématiquement les maisons après les avoir ravagées. Avec l'accord de leurs commandants qui leur permettent d'utiliser les camions de l'armée pour transporter les meubles et les objets volés. La caméra nous montre, en effet, des intérieurs saccagés, détruits sans rien d'autre que des murs souillés, tagués. On constate que toutes les maisons d'une rue de la petite ville de Vodiané ont été dégradées, les volets et les portes arrachés. Ces demeures sont dans un tel état que leurs habitants ne pourront jamais y revenir sans y faire des travaux que la plupart d'entre eux ne pourront jamais s'offrir. Vodiané n'est pourtant qu'à 2 km de l'aéroport de Donetsk. Le but de ces actions n'est pas seulement de s'enrichir, mais bien de terroriser la population russophile. Comme l'explique le présentateur, « personne du commandement ou du parquet militaire ne s'oppose à ces pillages et à la contrebande de ferrailles, de charbon et de produits alimentaires récupérés dans les décombres de leurs méfaits. »

Je vous conseille de regarder cette vidéo dont le plus étonnant réside dans le fait qu'elle émane d'une chaîne ukrainienne. Les scènes de pillage ont été fournies à l'équipe d' ICTV par des soldats de la 93 e brigade exaspérés par la cupidité de leur commandement et la violence des bras armés de Pravy Sektor. Pourquoi ce silence politique et médiatique sur cette malheureuse région du Donbass qui, aux portes de l'Europe, subit les affres d'une guerre fratricide ?

Source : ‘Boulevard Voltaire'

Notre site