PCN-TV

Attaque chimique: Damas a remis à Moscou
des preuves impliquant les rebelles de l'ASL

Mercredi 18 septembre 2013

PCN-TV pour Syria Committees /
avec RT PCN-SPO / 2013 09 18 /
https://www.facebook.com/PCN.NCP.TV  
https://vimeo.com/pcntv

Attaque chimique: Damas a remis à certains pays des preuves impliquant les rebelles de l'ASL.
Riabkov : « Les preuves présentées par la Syrie sur le recours des terroristes à l'arme chimique sont très importantes »

RT News 18 sept. 2013 ...
Video sur : https://www.facebook.com/photo.php?v=1414186912132804

Les autorités syriennes ont transmis aux Etats amis de Damas des preuves attestant que des armes chimiques avaient été utilisées en Syrie par les rebelles, rapportent mardi les médias libanais en référence au vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Moqdad.

"Il (Moqdad) a fait savoir que la Syrie avait transmis aux (pays) amis et alliés des renseignements attestant que des armes chimiques n'étaient pas utilisées par l'armée syrienne, mais par des groupes armés (de l'opposition, ndlr)", lit-on sur le site libanais El-Nashraq qui ne cite cependant pas les pays en question.

Par ailleurs, F. Moqdad a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision iranienne al-Alam que le placement de l'arsenal chimique syrien sous contrôle international et son démantèlement ultérieur n'auraient pas de répercussion sur l'équilibre des forces dans la région.

Le diplomate syrien a espéré en outre que la communauté internationale ferait pression sur Israël afin de démanteler également les stocks d'armes de destruction massive présents dans ce pays. "La communauté internationale () doit faire pression sur l'Etat hébreu afin de l'obliger à renoncer à ses armes chimique, biologique et nucléaire", a indiqué M. Moqdad cité par les médias.

RIABKOV : « LES PREUVES PRÉSENTÉES PAR LA SYRIE SONT TRÈS IMPORTANTES »

Le vice-ministre russe des AE, Sergueï Riabkov, a affirmé que les preuves présentées par la Syrie sur le recours des groupes terroristes armés à l'arme chimique le 21 août dernier dans la banlieue de Damas « sont très importantes, claires et techniques ».
Dans une conférence de presse tenue aujourd'hui à Damas, Riabkov a fait savoir que ces preuves n'ont aucun objectif politique. "La Russie regrette l'intérêt insuffisant à ce preuves en dépit de leur importance", a-t-il dit.

Il a indiqué que toute résolution au Conseil de sécurité sur l'arme chimique en Syrie doit se limiter uniquement à l'appui à l'action de l'Organisation de l'Interdiction des Armes Chimiques.

Riabkov a fait savoir qu'il n' y a aucun règlement de la crise en Syrie sauf celui politique via la conférence de Genève 2, soulignant que la Syrie est disposée à envoyer une délégation sans conditions préalables et que l'opposition doit faire la même chose
Bulletin français

PCN-TV & PCN-SPO / RT

http://www.syria-committees.org/
http://www.scoop.it/t/pcn-spo

Notre site