La chute: Les deux tiers des Allemands ne veulent pas que Merkel se représente en 2017

BREIZATAO ETREBROADEL (12/05/2017) Le choix catastrophique d'Angela Merkel d'appuyer l'invasion de l'Allemagne par des millions d'afro-musulmans produit finalement ses effets, seulement six mois après son appel à l'accueil illimité des allogènes. Un sondage indique qu'une écrasante majorité d'Allemands ne veut plus entendre parler de la chancelière et s'oppose à sa candidature en 2017.

Russia Today ( source ) :

Presque les deux tiers de l'électorat allemand sont déçus par les politiques de la chancelière Angela Merkel et ne soutiendraient pas sa candidature pour les élections de l'an prochain, indique un récent sondage.

Près de 64% des sondés par l'institut INSA pour le magazine Cicero s'opposent à un possible quatrième mandat à la chancellerie. Les prochaines élections fédérales pour le Bundestag, bien que devant encore être programmées, doivent se tenir avant le 22 octobre 2017 dernier délais, afin de déterminer la représentation proportionnelle au parlement et nommer le nouveau chancelier.

Fait intéressant, le coeur de la classe moyenne est désormais en révolte ouverte comme celle qui a trahi le peuple allemand :

Le mécontement vis-à-vis du règne de Merkel est répartie de façon égale au sein de la nation, avec 63,8% d'opposants dans l'Ouest de l'Allemagne et 64,8 à l'Est. Mieux encore, sur les 2 048 personnes sondées entre les 4 et 9 mai, celles âgées de 45 à 54 ans rejettent les politiques de Merkel à 70%.

Notre site/Home page