Conseil Municipal de Téteghem (Nord):
« J'ai hâte que tes enfants aient des bébés !
Tu me les prêteras ?
»


Eric Kempe, 2° adjoint pédo-zoophile à Téteghem (Nord)

Le 10 juin 2016

C'est un coup de tonnerre à Téteghem. Éric Kempe, le deuxième adjoint de Franck Dhersin, a été placé en garde à vue lundi et a été mis en examen, ce mardi en début de soirée, pour téléchargement d'images pédopornographiques.

Il a été placé sous contrôle judiciaire. Son arrestation fait suite à celle de Stéphane Bak, il y a quinze jours.

La police a débarqué lundi à 7 h au domicile d'Éric Kempe, le deuxième adjoint au maire de Téteghem. Perquisition, saisie d'ordinateur et garde à vue pour une mise en examen ce mardi par un juge d'instruction.

Les faits dont Éric Kempe est suspecté relèvent du téléchargement et de la détention d'images pédopornographique. Son interpellation fait suite à celle de Stéphane Bak, survenue le 24 mai.

Les deux hommes auraient échangé via internet des fichiers pornographiques mettant en scène de très jeunes enfants, agrémentés de messages comme : «J'ai hâte que tes enfants aient des bébés ! Tu me les prêteras ? »

Le nom d'Éric Kempe est ressorti grâce au travail des enquêteurs de la brigade des mineurs qui avaient épluché l'ordinateur de Stéphane Bak, le directeur d'une boîte d'intérim de Grande-Synthe, qui avait téléchargé des centaines d'images pédopornographiques sur fond de zoophilie. Il partageait sa « déviance » avec ses « copains» et d'autres personnes adeptes de la pédopornographie sur Internet.

L'avocat d'Éric Kempe , Jean-Pierre Mougel tient à minimiser les agissements de son client : « Il reconnaît ce qui lui est reproché. Mais attention, on n'est pas dans un cas de figure compulsif où des milliers de photos auraient été téléchargées. Vingt-cinq photos en tout et pour tout ont été retrouvées sur son ordinateur et rapidement effacées ».

Jean-Pierre Mougel a précisé ce mardi qu'Éric Kempe avait pris la décision de démissionner sur-le-champ du conseil municipal.

Franck Dhersin : « Je vais proposer qu'on lui retire ses délégations »

L'arrestation et la mise en examen d'Éric Kempe résonnent comme un coup de tonnerre à Téteghem. Depuis des années, il était l'homme de confiance du maire, un pilier dans la gestion des affaires municipales. Franck Dhersin , le maire de la commune confie que la nouvelle l'a abasourdi : « C'est un homme discret que je connais depuis quinze ans. Je me suis beaucoup appuyé sur lui. C'est un travailleur qui fait bien son boulot, un excellent technicien. Professionnellement, je n'ai jamais rien eu à lui reprocher. Quand j'ai su qu'il était en garde à vue pour ce type de faits, j'étais atterré ».

Attaché à la présomption d'innocence, Franck Dhersin avouait malgré tout, aujourd'hui, qu'il n'avait pas d'autre choix que de prendre une décision rapide : « Je vais réunir mes adjoints dès ce soir pour proposer qu'on lui retire ses délégations. C'est le seul pouvoir que j'ai légalement.

Source: La Voix du Nord

Rappel d'élection 2015:

Téteghem-Coudekerque-Village
a élu son maire

Publié le 21/12/2015

Sans surprise, c'est Franck Dhersin qui a été élu maire de la nouvelle commune fusionnée. Il est le seul a s'être déclaré candidat et a été élu à 39 voix sur 44 (5blancs). L'édile nouvellement élu a offert à Isabelle Kerkhof une écharpe de maire déléguée


Le maire, le maire délégué et les 11 adjoints de la nouvelle commune fusionnée.

La salle polyvalente Jean-Marie- Vandenbroucke de Coudekerque -Village a accueilli les 44 conseillers municipaux de la nouvelle commune, ce vendredi. « C'est un clin d'il a Coudekerque -Village », a glissée Isabelle Kerkhof. Cependant, c'est bien Franck Dhersin qui a pris les rênes de la nouvelle commune, après le vote à bulletin secret. L'édile a récolté 39 voix, 5 bulletins blancs ayant été comptés. « Il me reste donc à convaincre cinq d'entre vous », a commenté le nouveau maire.

Avant de donner son écharpe à la maire déléguée Isabelle Kerkhof, il a remercié les Téteghemois pour leur confiance (aux dernières élections municipales, il entamait son 4e mandat) et a reconnu qu'il lui faudrait gagner celle des Coudekerquois. « Nous voilà cinquième ville de la communauté urbaine, avec 8483 habitants et 3310 hectares. Une commune urbaine », a-t-il ajouté.

Après l'élection du maire, les 11 adjoints ont été élus : Régine Marteel, Marianne Caboche, Carole Cornille, Christophe Demey, Arnaud Desmulliez, Didier Guerville, Éric Kempe, Michel Libbrecht, Annie Pagnerre, Michel Pesch et Valérie Vermet.

Le prochain conseil municipal est fixé au 5 janvier 2016.

Source : Le Phare Dunkerquois'

Notre site/Home page