L'élection de Trump est un «désastre» selon la confrérie islamiste des Frères Musulmans liée à l'UOIF


Alain Juppé, pro-Clinton, est allié au frère musulman Tareq Oubrou

BREIZATAO ETREBROADEL (10/11/2016) La victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine rebat totalement les cartes de la géopolitique internationale. En ayant déclaré l'islam radical comme « ennemi prioritaire » des USA, Donald Trump anéantit des années de soutien au djihadisme international par les administrations Bush et Obama. Les Frères Musulmans, proches de l'UOIF, sont effondrés.

Mamdouh al-Muneer, un membre de la direction du parti des Frères Musulmans en Egypte, a déclaré que la victoire de Donald Trump était « un désastre ».

MiddleEast Monitor ( source ) :

Goliath est redevenu lui-même, avec ses chevaux et ses hommes. Notre nation [musulmane] a été témoin de quelque chose et ce qui vient est quelque chose de différent. Si allah le veut, ce sera pour nous et non contre nous.

Les Frères Musulmans avaient en effet réussi à pénétrer les grandes institutions du gouvernement américain. L'aide principale de Hillary Clinton, Huma Abedin, était un des principaux agents d'influence de la confrérie islamiste fondée par Hassan al-Banna, grand-père de Tariq Ramadan ( lire ici ).

En France, le gouvernement socialiste était un allié stratégique des Frères Musulmans, notamment sur le dossier syrien. Ce qui explique la bienveillance du gouvernement vis-à-vis de l'organisation islamiste et de certains de ses compagnons de route dont Rachid Abou Houdeyfa à Brest ( voir ici ).

Encore récemment, l'Elysée recevait les « casques blancs » d'Alep, un faux nez de la confrérie financé par George Soros, un contributeur de Hillary Clinton ( voir ici ).

Donald Trump a fixé les grandes lignes de sa politique étrangère lors d'un discours rapporté uniquement par BREIZ ATAO et qui fait de l'islam un ennemi prioritaire ( voir ici ).

Le gouvernement français demeure en état de choc après la défaite de Clinton, candidate du Golfe et de la confrérie. L'UOIF est la vitrine des Frères Musulmans en France et bénéficie de la protection du gouvernement central, notamment en raison de l'alliance stratégique entre Paris et les états terroristes du Golfe, Qatar et Arabie Saoudite en tête.

Tareq Oubrou, compagnon de route d'Alain Juppé et membre de l'UOIF, est un des agents de la confrérie en France.

Notre site/Home page